1ère traversée solaire polaire

Sur les traces du Père Robert Le Meur

Père Robert Le Meur

Père Robert Le Meur

J’ai retrouvé le hameau de Tuktoyaktuk, semblable à l’image que j’en avais gardé lorsque je l’ai quitté il y a tout juste un an. Seules trois maisons construites à la pointe et qui faisaient face à la Baie de Kugmallit ont disparu, happées par l’érosion. Personne ne peut le contester, la côte se fait petit à petit dévorer par la violence des tempêtes qui jettent sur le rivage des blocs de glace écrasant tout sur leur passage. Tous ont conscience de ce qui se passe, ils savent que Nature n’en restera pas là, que d’autres maisons disparaîtront, d’autres familles seront relogées ailleurs, mais par ici, on ne s’attache qu’au présent… Demain est un autre jour.

Je suis revenue en Arctique, sur les traces de Robert Le Meur, un prêtre oblat originaire de Bretagne qui a vécu à Tuk et est enterré ici, parmi ces gens qu’il aimait et estimait tant. La première fois que j’ai entendu parler de lui, c’était en Juin 2014. Je venais tout juste de débarquer à Tuktoyaktuk, un petit village Inuvialuit érigé sur les rives de la Mer de Beaufort. Je m’étais embarquée dans une expédition à travers le passage du Nord-Ouest en kayak et en solitaire. Ayant navigué le long du fleuve Mackenzie sans voir âme qui vive depuis plusieurs jours, je m’offrais ma première véritable escale. Les conditions météos étaient mauvaises et j’avais décidé d’attendre l’accalmie avant de reprendre la mer.

Alors que je déambulais dans le hameau pour y faire quelques photos, histoire de mémoriser ce lieu que je pensais n’être qu’une brève parenthèse dans mon périple, mes pas m’entraînèrent jusqu’à un étonnant bateau en bois, un schooner gris et rouge déposé à même le terre-plein.  « Our Lady of Lourdes » y était peint en grosses lettres noires. Je tournais autour et remarquais à ses pieds une sépulture entourée de petites barrières blanches. Sur la pierre tombale était inscrit un nom, « Father Robert Le Meur » ainsi que deux dates, « 1920-1985 ». « Le Meur » ! Voici un patronyme qui fleurait bon la Bretagne ! Ma curiosité était piquée… Un breton enterré à Tuktoyaktuk, il fallait que j’en sache plus…

Trois ans se sont écoulés depuis cette « rencontre » et désormais, chaque année je me rends là-haut. Chaque fois, c’est l’occasion d’écouter les gens raconter. Ils sont intarissables quand il s’agit de partager leur Arctique, ils le sont tout autant lorsqu’ils se souviennent du Père Le Meur. Il était un des leurs comme ils se plaisent à dire, Okrayuyoaaluk, « celui qui parle bien » ainsi qu’ils l’avaient baptisé, car non seulement il avait appris leur langue, l’Inuvialuktun mais il le parlait à la perfection.

Petit à petit, grâce aux témoignages recueillis,  j’ai reconstitué le parcours étonnant de ce jeune prêtre de vingt-cinq ans qui débarquait à New-York au lendemain de la grande guerre et traversait le Canada pour se rendre dans le Grand Nord.  Je l’ai imaginé embarquant sur une barge pour descendre le fleuve Mackenzie et je comprends mieux aujourd’hui ce qu’il fallait d’audace et de conviction pour rejoindre les frontières du monde après un long et périlleux voyage dont la destination restait un mystère pour beaucoup.  Robert Le Meur avait l’étoffe d’un pionnier qui, loin d’être un observateur passif, n’a eu de cesse de protéger les intérêts des communautés inuit.  Il s’est tant et si bien fondu dans leur mode de vie que, « celui qui parle bien », tient encore aujourd’hui une place considérable dans le cœur de nombreux habitants de Tuktoyaktuk.

J’espère que le livre dans lequel je me suis lancée sera à la hauteur de cet homme ordinaire au destin si extraordinaire.

Ceci étant dit,  pour celles et ceux qui se demanderaient où en est l’expédition ARCTIC SOLAR, je vous rassure, elle reprend du poil de la bête, les dernières nouvelles étant pour le moins excellentes… J’attends juste le moment opportun pour vous raconter tout cela en détail. L’aventure polaire solaire semble être désormais sur de bons rails et cela fait un bien fou !

La suite très prochainement…