expeditions artiques

Elles m’auront bien empoissonné la vie et même encerclée pendant quelques jours, nous retenant Icade et moi prisonniers et pourtant je ne réussis pas à me réjouir complètement de la lente agonie des glaces. Je les entends craquer, grincer, gémir, se morceler ou chavirer parfois et, depuis quelques jours, j’ai le sentiment de parcourir un champ de bataille où ça et là gisent des corps démembrés. Tout est arrivé si vite. La semaine dernière le paysage n’était qu’icebergs et plaques de banquise majestueuses qui, à perte de vue, dérivaient dans les courants. Mais le mois d’août qui pointe le bout de son nez sonne le glas de ce grand désert blanc sous ces latitudes. Le décor change… Jusqu’à l’automne prochain.

Il va falloir que je me débrouille différemment pour trouver de l’eau potable désormais, car jusqu’à présent j’allais directement la puiser dans les piscines d’eau douce formées au milieu des plaques. Une eau fraîche et sans aucun doute très pure, facile d’accès. Dès les prochains jours je vais devoir aller à terre pour y trouver de petites rivières qui viennent se jeter dans le Passage. Il faut s’adapter à  ce que la Nature nous offre, pas d’autre alternative possible.

Depuis l’épisode de l’arrêt du moteur en pleine mer, Icade ne fonctionne plus qu’avec 3 batteries.  J’appréhendais donc de traverser la Baie de Darnley et de ne pas avoir suffisamment d’autonomie pour arriver de l’autre côté. J’avais attendu des conditions à peu près favorables et étais partie avec un vent portant, une petite aide supplémentaire bienvenue qui nous poussait gentiment dans le dos. Dans l’après-midi malheureusement, bascule du vent à l’Est, nous le prenons en plein dans le nez. Notre vitesse n’est déjà pas très importante, mais tout à coup elle se retrouve divisée par deux.

Impossible d’accélérer au risque de consommer trop rapidement ce qui me reste d’énergie. Me voilà donc faisant de savants calculs entre les milles nautiques qui me restent à parcourir et la puissance de mes batteries. Pas un brin de soleil pour recharger tout en naviguant… Je me dis que ça doit le faire… Ça va le faire… peut-être ? Et ça l’a fait, juste mais ça l’a fait quand même ! Lorsque j’ai jeté l’ancre une fois arrivée de l’autre côté de la baie, j’ai ressenti comme un petit goût de victoire. Oui, parfois le bonheur tient juste à un petit bout de terre que l’on foule du pied.

Plus de baie à traverser dans les jours à venir… Je vais bientôt quitter les Territoires du Nord-Ouest pour franchir les frontières du Nunavut, un territoire Inuit indépendant créé en Avril 1999. Espérons que le soleil revienne rapidement car pour l’heure nous en manquons cruellement. Un petit 0°C ce matin et une petite neige fondue qui tombe, l’été en Arctique est revigorant !

Je profite de ces nouvelles pour remercier du fond du cœur les Icadiens dont j’ai récemment reçu les messages d’encouragement suite à l’avarie du moteur (qui s’est avéré être une batterie défaillante). Vos pensées et petits mots m’ont fait un bien fou et vont rester près de moi pour les semaines à venir. Kevin, j’ai fini ton Toblerone, Alain, tes deux morceaux d’emmental ne sont plus qu’un souvenir, Ronan, tes caramels au beurre salé ont fait leur temps… Mais qu’est-ce que je me suis régalée ! Véro, rassure-toi, il me reste ton chocolat !

Suite au prochain épisode…

Read More

L’Afrique du Sud est l’un des pays les plus fascinants et les plus uniques au monde.

Non seulement il présente une incroyable variété de paysages, de climats, de flore et de faune, mais il abrite également une population riche et diversifiée.

Connue pour ses superbes parcs nationaux, son abondance d’or et son importance croissante dans l’industrie vinicole, l’Afrique du Sud est l’une de ces destinations spéciales qui parvient à offrir quelque chose à tout le monde – à tous ceux qui ont le sens de l’aventure !

Ma première impression de l’Afrique du Sud

Tout d’abord, par rapport aux autres nations africaines, le pays est considéré comme l’un des plus développés. Ceci en termes d’infrastructures, d’équipements et de routes. Des villes comme Le Cap, Johannesburg et Pretoria bénéficient des meilleurs services et équipements. Il n’est pas étonnant que ces villes aient accueilli la coupe du monde de football de 2010. Vous devriez toujours tenir compte de ces faits avant de planifier votre voyage en Afrique du Sud.

Bien qu’elle représente l’un des pays les plus développés d’Afrique, l’Afrique du Sud conserve sa beauté authentique et sa magie africaine. Le pays offre un magnifique mélange de cultures africaines originales, d’animaux et de faune, ainsi qu’un certain nombre des meilleures stations balnéaires et hôtels du monde. Ces caractéristiques vous inciteront à visiter l’Afrique du Sud.

Un voyage organisé dans ce pays comprendra certainement la visite de l’un des plus beaux parcs naturels d’Afrique. Le parc national Kruger, par exemple, situé dans la région sud-est du pays, est l’une des plus grandes zones naturelles protégées du monde. Avec une superficie d’environ 8000 miles carrés, le parc abrite un grand nombre d’animaux sauvages, de reptiles, de poissons et d’oiseaux.

De nombreuses compagnies aériennes ont récemment commencé à proposer des vols directs vers Le Cap et Johannesburg depuis diverses villes d’Europe et d’ailleurs. Il est donc plus facile de se rendre dans le pays. En outre, les aéroports d’Afrique du Sud sont les meilleurs d’Afrique et sont classés parmi les meilleurs aéroports du monde. Cela garantit qu’en tant que voyageur venant de différentes régions du monde et visitant l’Afrique du Sud, votre vol sera confortable et sans encombre.

Le pays compte 11 langues officielles. Pouvez-vous imaginer cela ? Cependant, la quasi-totalité des habitants du pays dans les différentes régions parlent l’anglais. Il est donc plus facile pour vous qui souhaitez visiter l’Afrique du Sud, surtout si vous venez des États-Unis, de communiquer avec la communauté locale d’Afrique du Sud.

L’Afrique du Sud jouit de certaines des plus belles plages du continent africain. Surplombant l’océan Indien, vous apprécierez donc vos vacances en Afrique du Sud si vous aimez nager. Vous pourrez également profiter de différentes activités maritimes pendant votre voyage.

Pour conclure

Quel que soit votre rêve, un voyage en Afrique du Sud vous permettra de le réaliser. Des parcs naturels étonnants, les meilleures plages et stations balnéaires, des installations et infrastructures des plus développées, des centres commerciaux et divers moyens de divertissement, la faune la plus fine et la plus exotique, des paysages naturels difficiles à trouver ailleurs dans le monde, des gens qui parlent anglais partout autour de vous, et bien plus encore. Voilà ce que le pays offre aux touristes qui profitent de leurs vacances en Afrique du Sud.

Read More